•   PAULINE PERPLEXE

     

    Pauline Perplexe est le nom d'une ancienne maison familiale située à Arcueil, gérée par des artistes et reconvertie en un lieu indépendant de production artistique et d’exposition depuis 2015.

     

    La dynamique de ce lieu et sa construction au quotidien, se nourrissent des tropismes de chacun. L'espace est réparti sur deux niveaux en ateliers et salles d'expositions et se combine sans cesse différemment, selon les exigences et la singularité  de chaque projet. La programmation prend des formes multiples: concerts, lectures, expositions, projections et autres initiatives. En invitant des artistes d'horizons variés à se saisir de cet espace comme d’une plateforme, Pauline Perplexe veut favoriser l'essaimage d'une scène naissante et construire les meilleures conditions possibles d’expérimentation et d’émergence de nouvelles formes.

     

    Le contexte géographique du pavillon occasionne un type d'échanges basé sur des relations de proximité et de coopération. Les liens tissés avec les entreprises du secteur de l’artisanat et les établissements scolaires  créent un terrain propice à engendrer de nouvelles perspectives chez les artistes.

     

    Ce projet a été rendu possible grâce à l'association Plateau Urbain et au soutien de la mairie d’Arcueil.

     

    http://www.plateau-urbain.com/

    http://www.arcueil.fr/

     

    Horaires d'ouvertures, sur rendez-vous.

  • PLAN / CONTACT

     

    90 Avenue de la convention

    94110 ARCUEIL

    RER B. Station Laplace

     

    paulineperplexe@gmail.com

    tel: 06.67.28.86.97

    ou: 06.61.70.37.22

     

    RER B - STATION : LAPLACE

    Chatelet-les-halles / Laplace: 13min

  •   LES RÉSIDENTS

POUR PAULINE (PERPLEXE), UNE PROPOSITION DE VEIT STRATMANN

Chers amis de Pauline,

 

Merci pour votre invitation.

 

Vu la structure de Pauline Perplexe (la proximité d’espaces de vie, de travail et de monstration, la notion de collectif, les structures décisionnaires, l’interaction avec les voisins, le jeu avec leur savoir faire - et l’entrelacement de tout ça -) il me semblait impossible de penser un projet exclusivement pour l’espace d’exposition. Un tel projet aurait été un geste d’extraction d’une composante de la cohérence de Pauline.

Il aurait faussé le système de façon stérile. Il me semblait alors important de concevoir un projet qui s’intègre dans la globalité du lieu, qui prend sa place dans la structure même.

J’imagine alors la dissémination de 5 plateformes dans des espaces de statuts différents (espace d’exposition, de stockage et d’ateliers...). Ces plateformes seront vissées directement dans les murs et feront ainsi partie de la structure physique du pavillon. Aussi elles seront fixées à 15 cm du sol, hauteur correspondant à celle d’une marche standard. Chaque plateforme consiste en un châssis d’acier galvanisé et un plateau recouvert de vinyle et pour chaque plateforme, le vinyle aura une autre couleur. Je vous laisse choisir l’emplacement des plateformes qui resteront en place tant qu’elles ne dérangent personne. Si une plateforme dérange, toutes doivent être retirées. Certes, un tel projet fausse aussi le système, mais (avec tout l’espoir que j’ai) de façon productrice.

 

Amitiés,

 

Veit