• ﷯ PAULINE PERPLEXE
     Pauline Perplexe est le nom d'une ancienne maison familiale située à Arcueil, gérée par des artistes et reconvertie en un lieu indépendant de production artistique et d’exposition depuis 2015. La dynamique de ce lieu et sa construction au quotidien, se nourrissent des tropismes de chacun. L'espace est réparti sur deux niveaux en ateliers et salles d'expositions et se combine sans cesse différemment, selon les exigences et la singularité de chaque projet. La programmation prend des formes multiples: concerts, lectures, expositions, projections et autres initiatives. En invitant des artistes d'horizons variés à se saisir de cet espace comme d’une plateforme, Pauline Perplexe veut favoriser l'essaimage d'une scène naissante et construire les meilleures conditions possibles d’expérimentation et d’émergence de nouvelles formes. Le contexte géographique du pavillon occasionne un type d'échanges basé sur des relations de proximité et de coopération. Les liens tissés avec les entreprises du secteur de l’artisanat et les établissements scolaires créent un terrain propice à engendrer de nouvelles perspectives chez les artistes. Ce projet a été rendu possible grâce à l'association Plateau Urbain et au soutien de la mairie d’Arcueil. Pauline Perplexe bénéficie du soutien de la ville d'Arcueil et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'île-de-France http://www.arcueil.fr/ Horaires d'ouvertures, sur rendez-vous.
  • ﷯ PLAN / CONTACT
     90 Avenue de la convention 94110 ARCUEIL RER B. Station Laplace paulineperplexe@gmail.com tel: 06.67.28.86.97 ou: 06.61.70.37.22 RER B - STATION : LAPLACE Chatelet-les-halles / Laplace: 13min
  •  ﷯ LES RÉSIDENTS
    Antoine Barberon Nina Bernagozzi Kevin Bogey Cecile Bouffard Io Burgard Christelle Conchon Morgan Courtois Florent Dégé Sarah Holveck Baptiste Perrin Nicolas Malclès-Sanuy Mathilde Rives Marie Bette
AGHLAQUIN
Exposition d'Adrien Genty Vernissage le samedi 28 janvier de 16h à 20h Exposition du 28 janvier au 4 février 2017 Un portrait d’enfance, une erreur de parcours, une question de classe. La photographie amateur. Des publicités d'un passé proche, bonheur et réussite. Ce à quoi nous devions aspirer. Des meubles. L'âge de l'enfance, l'âge de l'adolescence, l’ère identitaire. Aghlaquin.